5 rue des fossés des canards
23300 La Souterraine
Sur rendez-vous
du lundi au vendredi de 9h à 19h
Contactez-nous
05 55 89 87 74

INTEL : Big bang à cause d’un big bug ...

Accueil / ACTUALITÉS / BLOG / Informatique /

INTEL : Big bang à cause d’un big bug ...

Actualité du 8/02/2011

Grosse panique du coté du célèbre constructeur de processeurs Intel. En effet un bug dans les chipsets de la série 6 destinés aux processeurs Sandy Bridge lancés en début d’année à été révélé le 1er Février.

Pour faire simple, le problème toucherait un composant électronique (transistor) de mauvaise qualité qui vieillirait beaucoup trop vite.

Le site hightech.rdc.fr détaille les conséquences de ce problème : " Le problème touche le contrôleur SATA 3 Gbps au niveau de son PLL. Un transistor trop fragile contenu dans un bloc toujours présent mais plus nécessaire conduit à une dégradation des performances voire à une panne totale du contrôleur. Intel prévoit sur trois ans un taux de panne compris entre 5 et 15%. En attendant plus de précision sur ce problème, il est vivement conseillé d’utiliser les ports SATA 6 Gbps (les ports 0 et 1 généralement) et de ne rien brancher sur les ports 2, 3, 4 et 5. La majorité des cartes mères ont un second contrôleur SATA d’une autre marque (Marvell par exemple) qu’il est à présent préférable d’utiliser. Pour faire face à ce problème, Intel a constitué une réserve d’un milliard de dollars !"

La où ça coince, c’est que les constructeurs de cartes mères ont été pris au dépourvu et se retrouvent avec des produits vendu avec un vice caché.

Les premieres réactions ont été suivies par le site hardware.fr : "Pris de court, les constructeurs de cartes mères commencent à réagir à l’annonce d’Intel concernant le bug détecté au sein de ses chipsets Intel Série 6. Tous préconisent bien évidement d’éviter d’utiliser les ports SATA 3 Gbps de la puce Intel au profit des ports SATA 6 Gbps Intel ou Marvell. En sus :

- ASUS indique qu’il proposera un échange ou un remboursement, en passant directement par son intermédiaire (coordonnées disponibles sur la page).
- ASRock précise qu’il travaille encore sur le sujet, parlant de modification ou de remplacement qui passera par votre revendeur.
- Gigabyte propose un remplacement des cartes mères qui sera mis en place fin avril. Ce remplacement sera à effectuer auprès de votre revendeur.
- MSI propose un échange courant avril, les conditions étant à préciser, ou un remboursement en retournant le produit à votre revendeur.

ASUS et Gigabyte sont donc les premiers à réagir, avec des politique différentes puisque ASUS semble vouloir gérer le problème en direct alors que Gigabyte passera par les revendeurs. Pour ceux qui souhaiteraient un échange, il va par contre falloir patienter puisque Intel ne commencera à livrer les nouvelles puces qu’à partir de fin février, pour une production à un volume normal courant Avril. Seul Gigabyte est précis sur le délai, indiquant que les nouvelles cartes mères en révision B3 arriveront en avril et que le remplacement sera possible à partir de fin avril."

Comme quoi, on ne vous le dira jamais assez, il vaux mieux investir dans un pc qui contient des composants qui ont fait leurs preuves que se jeter à tout pris sur la nouveauté sans avoir vraiment de recul.

Sylvain


ACTUS / BLOG

18 OCT 2017

Combien coûte un site internet ?

#Communication

Nous venons de mettre en place un calculateur de prix pour vos projets web. C’est un outil gratuit que vous pouvez utiliser autant de fois que (...)

Lire la suite
10 OCT 2017

Atelier Google My Business pour les Artisans Gourmands

#Région

Nous avons animé hier un atelier sur Google My Business devant le groupe des Artisans gourmands du Limousin durant la matinée "Réseaux sociaux" (...)

Lire la suite
3 OCT 2017

Prochain Réveil digital le 25/10 à La Souterraine

#Communication

Le prochain réveil digital animé par Cybernettic et a/KO aura lieu le 25 octobre de 8h30 à 10h30, à la pépiniere d’entreprise de La Souterraine (Pep’s) (...)

Lire la suite

VOIR TOUTES NOS ACTUALITÉS

RETROUVEZ-NOUS SUR

Membre actif du réseau